L'engagement associatif de girafon bleu


Comment être sûrs que les fonds reversés aux associations servent réellement les causes qu'elles défendent ? 

Notre réponse : en allant vérifier par soi-même !
En janvier 2020, girafon bleu est allé à la rencontre de son association partenaire l'ASGN : l'Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger.
 
girafon bleu x ASGN à la recherche de girafes sauvages.
Depuis plus de 20 ans, cette association lutte pour la conservation des derniers troupeaux de girafes d'Afrique de l'Ouest. Et ces girafes sont uniques ! Ce sont les seules en Afrique à vivre hors des réserves naturelles, elles cohabitent littéralement avec les populations locales : les villageois de la région de Kouré.
Ces girafes du Niger, surnommées "girafes blanches" en raison de leur pelages plus claires que chez les autres girafes, ont la particularité d'être très facilement approchables. Elles ont toujours eu l'habitude de côtoyer les habitants de la région et ne sont donc pas du tout effrayées par la présence humaine.
La perte de leur habitat naturel causé par la déforestation est la source n°1 de leur disparition. Au 19e siècle, on trouvait ces girafes d'Afrique de l'Ouest du Sénégal jusqu'au Tchad. Mais aujourd'hui, leur population se situe intégralement dans la zone Girafes du Niger.
Il n'y a que dans cette région où l'on peut voir des girafes aussi proches des habitations humaines.

"Pour sauver les girafes, il faut aussi sauver les hommes et les femmes qui vivent auprès d'elles" 

C'est la signature de notre association partenaire l'ASGN et de son dirigeant Omer Dovi. Selon eux, leur mission de sauvegarde des girafes ne peut pas se faire sans en même temps venir en aide aux populations locales. Notre association partenaire couple donc son activité de recherche, de comptage scientifique et de défense des girafes à une action plus humanitaire, consistant principalement en la remise de micro-crédits aux différents groupements peuplant la zone Girafes.
Régulièrement, l'association va donc aller à la rencontre des différents villages qui peuplent la zone girafe. Les animateurs de l'ASGN donnent rendez-vous à des groupements de femmes pour effectuer la remise de micro-crédits.
Pourquoi les femmes ? Car ce sont elles qui gèrent la vie du village. Agriculture, élevage mais aussi éducation des enfants : là-bas ce sont les femmes qui se bougent pour leur communauté ! Les micro-crédits que l'ASGN leur accorde leur permettent de démarrer des activités génératrices de revenus, créant ainsi une mini-économie au sein des villages profitable à tous.
L'ASGN fait bosser son nouveau partenaire girafon bleu pour la remise des micro-crédits. Et ils ont bien raison de le faire.

Sensibilisation et développement économique des villages permettent aux communautés locales de respecter et de préserver au mieux l’habitat naturel de leurs voisines les girafes. Bien qu’encore très vulnérables, ces dernières ne cessent de se reproduire dans cette région depuis la mise en place de ces actions. Si on en comptait une cinquantaine il y a 20 ans, aujourd'hui on en compte environ 600 ! Et ça c'est grâce à l'association, et maintenant aussi grâce à vous, qui commandez et portez fièrement girafon bleu.
💙

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine, le lien entre girafon bleu et son association partenaire

    girafon bleu a la chance de collaborer avec l'ASGN grâce à l'intermédiaire de Peggy Lavergne, responsable des projets de conservation du Bioparc de Doué-la-Fontaine. Aujourd'hui, girafon bleu verse ses donations à l'ASGN via le Bioparc dans le cadre des "Projets Nature" mis en place par Pierre Gay, son ex-dirigeant (qui a aujourd'hui laissé la main à son fils François).

    "Un parc sur mesure pour des animaux menacés"  

    Le Bioparc de Doué-la-Fontaine est un parc unique en son genre : il ne présente que des espèces menacées qu'il défend également dans leur pays d'origine !  Privilégiant la mixité des espèces, ce parc zoologique dédie des espaces naturels immenses pour les animaux. Au quotidien, ils oeuvrent pour le bien-être animal et le respect des comportements naturels. 

    Emmanuel de girafon bleu rencontre Pierre et Omar au Bioparc en Octobre 2019, symbolisant le début du partenariat.

     

    À peu près partout dans le monde, le Bioparc de Doué-la-Fontaine et Pierre Gay financent des "Projets Nature" ayant pour mission de protéger des espèces en danger d'extinction tout en gardant, comme avec l'ASGN au Niger, une dimension humanitaire. 

    L'équipe de l'ASGN et Pierre Gay, tous sapés en girafon bleu et tapant la pose devant les girafes blanches du Niger.
     

    Autant vous dire que girafon bleu est très fier d'être le partenaire de ces super-héros des girafes.

    Peace n Giraffes

    manu

    Si t'adhères à fond girafon, clique ici  👈