Le pourquoi du comment de girafon bleu.


En 2016, des gars se sont mis à compter les girafes en Afrique. Et là, gros bad, on apprend que leur population a baissé de 40% en seulement 30 ans. 

 

L'UICN

Ces gars ce sont en fait l'UICN, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Cette ONG recense toutes les espèces animales en danger dans le monde et dresse une liste rouge. Aujourd'hui, la girafe figure sur cette liste. Le site de l'organisation révèle également des chiffres alarmants : si on comptait 115 000 girafes adultes en 1985, on en compte plus que 68 293 aujourd'hui ! 

2 sous espèces de girafes sont particulièrement en danger : la girafe de Kordofan, dont il ne reste plus que 1 400 spécimens sur terre, et la girafe de Nubie, 455 spécimens.

Résultat de recherche d'images pour "girafes de kordofan"   Résultat de recherche d'images pour "girafes de nubie"

Girafes de Kordofan (à gauche) et Girafe de Nubie (à droite). 

 

Les raisons de sa disparition ?

Premièrement la perte de son habitat naturel lié à l'expansion des activités agricoles, la déforestation ainsi qu'au dérèglement climatique. Deuxièmement, le braconnage. Les braconniers revendent les queues et les peaux des girafes au marché asiatique car ces dernières auraient des vertus thérapeutiques selon la médecine traditionnelle chinoise (à l'instar des cornes de rhinocéros), wtf ? Le plus grand mammifère du monde est également chassé pour sa viande, 1 girafe pouvant parfois nourrir tout un village. 

 

Giraffe Conservation Foundation

La GCF

Mais il existe des gens qui se battent contre ça. Des super-héros. Des gens qui, comme chez girafon bleu, refusent que nos enfants (ou les enfants de nos enfants) ne sachent pas ce que c'est qu'une girafe. Ces personnes ce sont la Giraffe Conservation Foundation (GCF). C'est la seule fondation internationale 100% dédiée à la girafe. Ils récoltent des dons dans le monde entier et apportent des ressources matérielles et humaines dans le but 1) d'identifier les girafes situées dans des zones à risque et 2) les relocaliser dans des réserves et parcs naturels en Afrique où elles sont protégées et peuvent manger, boire, dormir, faire de la trottinette électrique, bref, faire leur life tranquillou.  

 

ASGN logo.gif

L'ASGN 

Eux ce sont d'autres super-héros des girafes. L'Association pour la Sauvegarde des Girafes au Niger travaille avec le Bioparc de Doué-la-Fontaine et oeuvre à la conservation des girafes d'Afrique de l'Ouest. Certains villages dans cette zone doivent cohabiter avec les girafes, et en récoltant des fonds, l'association accorde des microcrédits aux villageois qui vivent auprès des hauts mammifères. Cette cohabitation harmonieuse permet à la population de girafes de croître. 

  

Et girafon bleu® dans tout ça?

C'est la première marque de prêt-à-porter qui s'engage dans la lutte pour la sauvegarde et la protection du mammifère au long cou en reversant une partie de ses bénéfices à la GCF grâce à leur programme d'adoption et à l'ASGN via le Bioparc de Doué. 

En plus de tout ça, girafon bleu propose des vêtements en coton bio, issus du commerce équitable et tout particulièrement stylés.

girafon bleu suit l'initiative de la Slow Fashion, c'est-à-dire d'une mode durable et engagée, comme un moyen d'expression. Et puis exit les tee-shirts militants moralisateurs avec inscrit en énorme #StopALaViolenceAnimale, #GoVeganOrDie  #MortsAuxMechants etc. On peut se saper normalement et défendre une cause en même temps, non ? 

 

 

💙🦒

girafon bleu.

 

Si t'adhères à fond, clique ici.